FAQ

Vous avez encore des interrogations concernant l’EFT ? Vous avez des questions précises ?
Consultez notre FAQ ci-dessous pour trouver toutes les réponses aux questions fréquemment posées par nos visiteurs

Il me reste quelques questions techniques sur l’EFT :

Comment adapter la méthode en fonction de mon problème ?

Sur le site, au travers des conférences et sur les réseaux sociaux, nous vous proposons de nombreux contenus vidéos thématiques. Nous vous conseillons de regarder ces contenus pour les suivre ou vous en inspirer et créer la ronde adaptée à votre problème.

Combien de fois dois-je faire les rondes pour que cela fonctionne ?

Le nombre de *rondes varie pour chacun, en fonction de vos blocages et de votre niveau émotionnel. La règle de base est de pratiquer jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant. C’est pour cette raison que nous vous invitons à réaliser une auto-évaluation en début de séance. Elle vous permet de mesurer votre problème au départ, puis à nouveau au cours de la séance. Cela vous permet de noter l’évolution de ce problème et ainsi de choisir de continuer la séance, ou de la terminer. Faites autant de séries de rondes que nécessaire pour atteindre votre objectif.

*Ronde: tour complet des points d’acuression sur le corps, en partant du point Karaté qui se trouve sur le tranchant de la main, Sur la tête, début du sourcil, coin de l’oeil, sous l’oeil, sous le nez, creux du menton, clavicule, sous le bras, sous la poitrine, le pouce, l’index, le majeur, l’auriculaire, et le point gamme sur la main.

Je ne sais pas quoi dire pendant le tapping, que faire ?

Lorsqu’on découvre l’EFT, c’est normal. Nous vous conseillons de regarder nos vidéos de tapping pour vous en inspirer.
Pour créer vos propres phrases, pensez simplement à ce que vous fait ressentir votre problème: réactions physiques du corps, sensations, images, souvenirs, pensées…
N’hésitez pas à utiliser la “brouillard de mots”, qui invite juste à dire tous les mots qui vous viennent sans y réfléchir, et ne cherchez pas de jolies phrases, vos propres mots seront les plus efficaces.
Le fait de noter les mots ou les phrases vous permettra de constater l’avancée de votre pratique dans le temps.

Doit-on dire des phrases positives ou négatives ?

En EFT, on doit se concentrer sur le problème. Le but de l’EFT est de désensibiliser le corps et le cerveau face à une situation problématique. Il est donc important de se concentrer sur le problème et sur tout ce que l’on ressent : sensations physiques, sentiments, émotions, etc. On va donc forcément mettre en avant des choses négatives, mais c’est justement pour mieux les évacuer.

Voyez l’EFT comme un nettoyage de votre corps et de votre esprit. Vous ne jetez pas les affaires que vous aimez ou qui sont neuves, vous jetez ce qui est vieux et ne vous sert plus. Les émotions négatives ne vous sont pas utiles, vous utilisez donc l’EFT, en vous concentrant sur ces émotions, pour les “jeter” et faire place nette.

Pourquoi vous ne tapotez pas le point sur l’annulaire ?

Dans la méthode complète, on ne tapote pas l’annulaire, car ce même méridien sera stimulé sur le point de gamme, situé au dos de la main. Voir le schéma de la main.

Plus généralement, différents usagers choisissent différents points selon leur expérience et des préférences personnelles. L’efficacité de l’EFT ne semble pas altérée par ces variantes, alors faites vos propres expériences et trouvez vos points préférés.

J’ai des questions sur les effets de l’EFT :

Pendant la pratique de l’EFT, je baille profondément. Pourquoi ?

C’est tout à fait courant, et plutôt bon signe ! C’est la preuve que votre corps relâche les tensions et se détend. Certaines personnes ressentent aussi des picotements, une sensation d’ancrage, l’envie de soupirer… Tout cela signifie que les énergies se remettent à circuler.

L’EFT n’a pas fonctionné pour moi

Parfois l’EFT ne fonctionne pas. Avant de baisser les bras, nous vous invitons à vous assurer que :

  • * Vous êtes dans les bonnes dispositions pour pratiquer l’EFT. Lorsqu’on débute l’EFT, il est préférable d’être au calme, sans quelqu’un qui vous regarde.
  • * Vous êtes bien hydraté, buvez de l’eau avant, pendant et après la séance. L’EFT met en circulation des énergies stagnantes dans le corps, et une bonne hydratation va activer cette circulation pour de meilleurs résultats.
  • * Vous vous occupez d’un seul problème à la fois. Ne vous focalisez pas sur plusieurs problèmes, ou un problème trop vaste. Pour que l’EFT soit efficace, il vaut mieux se consacrer à un seul objectif bien défini. Une fois atteint, rien ne vous empêche de recommencer pour un autre sujet.

L’EFT peut aider en auto-traitement dans beaucoup de situations. Cependant l’expertise d’un professionnel peut s’avérer nécessaire, notamment en cas de traumas lourds.

Si votre problème est d’ordre médical, pensez à consulter un médecin pour qu’il vous apporte le suivi dont vous avez besoin.

J’ai des questions sur les domaines d’application de l’EFT :

Est-ce que l’EFT est efficace pour …(ma pathologie personnelle) ?

Comme le dit son fondateur Gary Craig “Essayez-le pour tout”. C’est une méthode douce qui a souvent des effets spectaculaires.

Chaque année, nous découvrons les témoignages de personnes qui ont essayé l’EFT pour soulager des pathologies auxquelles nous n’aurions pas songé et qui ont obtenu de très bons résultats.

Vous ne prenez aucun risque à essayer, c’est rapide, facile et sans effets secondaires.

Puis-je appliquer l’EFT à des problèmes médicaux ?

Pour des problèmes médicaux, consultez toujours votre médecin. Même si la pratique de l’EFT semble diminuer vos symptômes, n’arrêtez jamais un traitement en cours sans consulter le spécialiste qui vous l’a prescrit.

Des études scientifiques démontrent l’efficacité de l’EFT sur certaines douleurs, et la pratique peut accompagner des maladies, notamment celles où la médecine conventionnelle a peu de solutions, comme la fibromyalgie, la fatigue chronique etc.

On sait aujourd’hui que le stress est un facteur aggravant pour notre état de santé. L’EFT étant un outil d’anti-stress par excellence, sa pratique ne peut que vous faire du bien, afin de mieux vivre la situation de maladie à laquelle vous faites face.

L’EFT est de plus en plus utilisée dans le milieu hospitalier pour accompagner les patients, notamment en cas de traitement lourd. Cela leur apporte énergie et bien-être, pour vivre le traitement plus sereinement et avec moins d’effets secondaires.

Puis-je me libérer d’un trauma avec l’EFT ?

Oui, l’EFT est un outil puissant qui permet de libérer des blocages psychologiques et des traumas. Cependant nous vous invitons à vous faire accompagner par un spécialiste d’EFT, car la pratique de l’EFT peut faire remonter des souvenirs, et des traumatismes refoulés et enfouis par notre mémoire. Se retrouver seul.e face à ces souvenirs peut être source d’émotions très fortes, et l’aide d’un praticien expérimenté vous sera précieuse. Il saura débloquer la situation en douceur et vous donnera des outils pour gérer vos émotions.

Peut-on devenir diplômé.e d’EFT ?

Non, il n’existe pas de diplôme d’état, même si l’EFT rentre tout doucement à l’université en formation de psychologie.

Plusieurs écoles indépendantes existent pour se former en tant que praticien, avec différentes attestations et certifications. Nous recommandons les formations de Noëlle Cassan, co-fondatrice du Congrès Virtuel EFT. (www.NoelleCassan.com)